Raffineries : ca y est c’est parti pour gagner !

Depuis le 14/10 à 22H, les salariés de la raffinerie d’EXON MOBIL Gravenchon (la 2ème plus grosse de France) sont en grève avec arrêt des installations à l’appel de la CGT.
Du jamais vu depuis 1968, c’est désormais l’ensemble des 13 raffineries qui est en grève avec arrêt total des expéditions de carburant vers les stations services et dépots.
Les procédures d’arrêt de telles installations durent au minimum 4 jours.  Bien que les 13 raffineries françaises soient en procédure d’arrêt total des installations, toutes les raffineries ne sont pas au même niveau. Certaines comme les raffineries Total de normandie, Total Donges ou Total Grand Puits avaient commencé plus tôt que les autres malgré la pression et les menaces des directions.
La pression maximum étant de mise à Grand Puits car elle alimente le bassin parisien et les aéroports, la direction locale menace de mettre la raffinerie en dégazage en vue d’une fermeture du site. La CGT  TOTAL a organisé et prévenu qu’aucune relève de personnel ne serait faite lundi matin sur tous les sites TOTAL  si  la direction dégazait la raffinerie de Grand Puits.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.