PSA : on ne lâche rien

La place d’Armes de Valenciennes est bien remplie pour un 7 juillet. C’est de là qu’un bon millier de manifestantEs partent crier leur refus des fermetures de sites et licenciements dans le groupe PSA. Le site de Sevelnord, situé à Hordain près de Valenciennes, est en effet parmi ceux qui sont visés à l’horizon 2014 par le plan révélé par la CGT, en juin dernier. La banderole de tête donne sa tonalité à la manifestation : « Nous ne lâcherons rien ! Pour le maintien de l’emploi et des industries, et l’avenir du Nord-Pas-de-Calais, pour gagner sur les revendications, unis, debout, déterminés ». De nombreuses entreprises petites et moyennes de la région Nord-Pas-de-Calais sont représentées ainsi que Toyota et Renault Douai. Les syndicats de Renault Cléon et de PSA Mulhouse ont envoyé des délégations pour marquer leur soutien. Dans le même temps, les syndicats de PSA Aulnay organisaient des débrayages qui ont regroupé plus de 600 salariéEs.

Si les équipes militantes sont mobilisées et déterminées, les débrayages ont été faibles dans les entreprises.
Les incertitudes distillées par la direction du groupe PSA accentuent les interrogations et les hésitations d’une partie des salariéEs, y compris ceux directement concernéEs. Les quelques jours précédant les congés seront mis à profit par les équipes militantes pour convaincre de la nécessité de faire passer la mobilisation à un niveau supérieur dès septembre. Une mobilisation qui doit se construire à partir des sites concernés mais aussi en se coordonnant.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.