Pour une Europe de l’égalité des droits

Les principaux partis politiques – UMP, PS, Modem, EÉLV – partagent un soutien inconditionnel à l’Union européenne et aux différents traités qui l’ont constituée. Leur Europe est bien loin de l’image idyllique qu’ils veulent en donner. Elle est fondée sur l’accroissement des inégalités, inégalités entre les classes mais aussi de toutes les inégalités et discriminations.

 

Pour l’égalité hommes-femmes

L’Europe actuelle ne garantit en rien l’égalité entre les femmes et les hommes. Ces derniers mois, le droit fondamental à l’avortement a été attaqué dans de nombreux pays Européens. Le NPA exige le droit à l’avortement et à la contraception libres et gratuits dans toute l’Union européenne.

L’égalité salariale entre les femmes et les hommes doit être garantie et nous exigeons un rattrapage des salaires des femmes, seul à même de résorber les inégalités.

Par ailleurs, la division sexiste des tâches fait reposer sur les femmes l’éducation et la garde des enfants, ainsi que la prise en charge des personnes âgées. Les services publics, dans ces domaines, sont remis en cause par les politiques d’austérité de l’Union européenne.

Nous exigeons le développement des services publics de la petite enfance et de soins aux personnes âgées et dépendantes. Concernant les violences faites aux femmes, il y a urgence. Nous voulons une loi-cadre européenne contre les violences sexistes dans toutes leurs dimensions : prévention, sanction, accueil et accompagnement des victimes, protection des victimes, garantie de leur revenu et de leur droit au séjour, accès au logement.

 

Contre l’homophobie

Même si homophobie et la transphobie sont, en règle générale, reconnues comme des discriminations dans les différents pays de l’UE, se découvrir lesbienne, gay, bi, trans ou intersexe (LGBTI), demeure une épreuve souvent douloureuse. Le NPA revendique l’égalité totale des droits entre homos et hétéros : égalité des droits attachés aux différents statuts fiscaux ; adoption d’une directive-cadre européenne sur le mariage, la filiation, la procréation médicalement assistée ; le droit à disposer de son corps et la facilitation du changement d’état civil. Le NPA propose également une prise en charge publique dynamique de la lutte contre les discriminations, notamment dans le cadre de l’institution scolaire ainsi que la création et le financement public de structures d’accueil, d’écoute et d’assistance pour les victimes.

 

Un avenir pour les jeunes

Les jeunes sont les premières victimes des politiques d’austérité menées dans les pays Européens: qu’il s’agisse du chômage – le chômage des jeunes atteint 23,5% dans l’UE – de la précarité et des bas salaires. De plus, ils n’ont pas accès aux minima sociaux. Résultat : partout en Europe, de plus en plus de jeunes vivent en dessous du seuil de pauvreté. Face à cette situation, le NPA revendique un emploi stable pour tous et toutes et en finir avec les emplois précaires. 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.