Olivier Besancenot et 15 postiers du 92 à nouveau dans le box des accusés !

Du 12 au 15 décembre, 15 postiers du 92 passent à nouveau en procès. 11 d’entre eux avaient été déclarés coupable lors du premier procès en 2011. Ils passent aujourd’hui en appel et sont à nouveau accusés d’une soi-disant séquestration et d’entrave à la liberté du travail suite à une banale occupation menée dans le cadre d’une grève en 2010. Ils risquent jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende.

La direction de La Poste cherche à se débarrasser des militants qui refusent de courber l’échine face aux plans de suppressions d’emplois qui touchent la plus grosse entreprise du pays. Le NPA sera aux côtés des postiers du 92 et appellera avec eux à l’amnistie de tous les militants poursuivis dans le cadre de mouvements sociaux. Il appelle à se rassembler pour les soutenir le mercredi 12 décembre à 13h à la Cour d’appel de Versailles.

Montreuil, le 11 décembre 2012

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.