Montreuil : anticapitaliste et solidaire

La campagne montreuilloise a largement été commenté dans la presse nationale. Sept candidatEs à gauche pour une seule candidate à droite, et l’ancien député-maire Jean-Pierre Brard (se revendiquant du Front de gauche) qui revient sur la scène en tête dans les sondages (avec ses alliés du POI).

Les différentes listes ne montrent pas une grande différence de programme, la sécurité occupant le devant de la scène avec des propositions de police municipale, de télésurveillance... laissant peu de thèmes de campagne à une droite qui ne fait jamais plus de 10-15 % dans cette ville de gauche.
Sur ce thème, le Front de gauche mené par Patrice Bessac du PCF a un programme qui ne se distingue pour ainsi dire peu ou pas des autres, bien loin du programme défendu par Jean-Luc Mélenchon lors des dernières présidentielles. Renforcement de la police nationale, la même qui a défiguré deux jeunes ces dernières années à coups de flashball, police municipale et « dispositif de surveillance » (pour ne pas dire télésurveillance).

Front de lutte
Dans cette ville touchée de plein fouet par le Grand Paris, il en est de même sur le logement. Pas de réquisition, pas d’arrêt des projets inutiles de Voynet qui donne la ville aux promoteurs... Non, cette liste nous propose une « charte des promoteurs », une proposition qui ne les effraiera guère... Sur les rythmes scolaires pour ne pas s’avancer et surtout  ne pas s’opposer au décret Peillon, « une concertation » sera ouverte...
Le NPA a, lui, réussi à monter sa liste de 55 noms avec le milieu associatif, des décroissantEs et des sympathisantEs qui ne se retrouvent pas dans cette multitude de candidatEs autour d’un même programme. Après les élections, nous pensons déjà faire de cette liste un front anticapitaliste de lutte, et donc garder cette structure pour préparer le 12 avril et les combats que toutes les prétendants au siège de maire nous préparent.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.