Meeting NPA à Agen

La liste La voix des Classes Populaire soutenue pat le NPA  a tenu son  meeting  le 18 mars, date anniversaire de la naissance de la Commune de Paris. Une bonne occasion pour Philipe Poutou de faire « une visite de courtoisie entre camarades »( titres de deux quotidiens locaux)

Plus de 60 participant-e-s ont entendu Jules Bambaggi faire un état des lieux critiques de la situation des entreprises locales et sur les risques sur l’emploi que fait poser une molécule, le paracétamol, sur le premier employeur d’Agen BMS/UPSA. Philippe Poutou est ensuite revenu sur un rapport des forces qu’il faut reconstruire pas à pas contre les patrons. « Ce n’est pas parce qu’il y a une situation générale qu’il n’y a pas de réponse locale », avait-il déjà  précisé auparavant à de la conférence de presse.  Et cela passe aussi par notre présence dans les conseils municipaux pour faire entendre une autre voix que les leur.

Un débat avec la salle ainsi que  plusieurs demandes de contact démontrent finalement que l’existence de notre liste répond  bien à des attentes : pourquoi l’unité n’a pu aboutir avec un front de gauche local dont la profession de foi rappelle le soutien de Mélenchon, refuser un accord technique entre les 2 tours avec un PS qui gouverne, avoir des élus anticapitalistes dans les conseils municipaux ? etc…

Après le meeting dont la réussite les a agréablement surpris , tous les militant-e-s NPA se sont retrouvés  autour de Philippe Poutou pour un pot de l’amitié au domicile de Jules Bambaggi ;

Albert Guillot

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.