L'université d'été du NPA affiche complet

Complet ! La première université d'été du NPA qui se déroulera à Port Leucate du dimanche 23 au mercredi 26 août est déjà un succès en terme de participation.

Au point qu'il a fallu chercher des solutions d'hébergement supplémentaires à proximité du village vacances Les Carrats qui accueillera militant-e-s et sympathisant-e-s du NPA.

Une réponse nette à la petite campagne médiatique de juin qui voulait à toute force donner à voir un NPA dans la mouise perdant des milliers (!) de membres.

Cette initiative sonnera la rentrée politique du NPA. Une rentrée politique que nous espérons chaude, car les raisons de se révolter sont plus importantes après cet été meurtrier marqué notamment par de nouvelles attaques contre les retraites ou le repos du dimanche et par des vagues de licenciements qui se poursuivent. Ce sera l'occasion de faire le point sur la crise économique que le gouvernement veut à toute force voir derrière lui et sur nos réponses à cette crise. Le lien entre crise économique et crise écologique sera aussi l'objet de débats ainsi que la question du réchauffement climatique dans la perspective de la mobilisation à l'occasion du sommet de Copenhague à la fin de l'année.

Un meeting public, dimanche soir, permettra de développer notre analyse de la situation en cette rentrée, de développer nos réponses, de donner la parole à des représentants de secteur en lutte.

Au menu également, la tenue de deux débats pluralistes. L'un consacré aux mobilisations dans lequel nous avons convié les responsables des principales organisations syndicales. Cet été, la presse s'est fait l'écho du refus de la direction de la CGT d'y participer invoquant notamment l'hostilité à son égard dont nous aurions fait preuve au cours des mobilisations de ces derniers mois et du fait que nous ne respecterions pas les "prérogatives des syndicats par rapport aux partis politiques". Nous avons répondu à la CGT que nous souhaitions sa présence au-delà de nos divergences. Il n'est pas trop tard pour envoyer un représentant à Port Leucate. En effet, c'est bien un débat fraternel et pluraliste que nous voulons et il serait incompréhensible que la CGT, s'en détourne alors qu'elle ne rechigne à débattre avec personne à l'accoutumée, en répondant par exemeple à l'invitation d'autres partis comme le PS ou le PCF et même... à celles du Medef ! Les divergences invoquées méritent d'être clarifiées et débattues. Nous pensons pour notre part que si les syndicats et les partis n'ont pas la même fonction, il n'y a pas de barrière hermétique entre les deux, comme l'a montré le LKP en Guadeloupe. C'est même peut être la clé du succès... Partisans d'une opposition radicale au patronat et au gouvernement, nous avons nous aussi des propositions à faire en terme de rythme et de forme de mobilisation. Et c'est un débat d'une actualité... brûlante !

Le second débat pluraliste permettra d'échanger avec des représentants du PCF, du Parti de Gauche, de la Fédération, des Alternatifs, des Alterekolos, des Objecteurs de Croissances (d'autres mouvements n'ont pas donné suite à notre invitation) sur les convergences possibles entre nos courants politiques, sur les terrain des mobilisations et sur celui des élections.

En présence d'invités venus de nombreux pays, l'Université d'été sera aussi l'occasion de faire le point sur l'actualité de l'anticapitalisme à l'échelle internationale.

Impossible ici de faire le point sur les nombreux sujets qui seront aussi abordés, mais vous pouvez vous reporter au programme complet dans la rubrique « université d'été » du site.

Si vous n'êtes pas inscrits, c'est trop tard, mais pas de crise de nerfs !: vous pourrez suivre l'actualité de l'université d'été sur le site npa2009.org. Nous mettrons au fur et à mesure en ligne textes et vidéos pour vous faire partager un peu ce moment...

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.