Les Nôtres : Marie-France Lesparre

Notre camarade Marie-France Lesparre nous a quittés brutalement le samedi 3 mai. Elle avait 65 ans.

Militante de longue date contre toutes les injustices générées par le capitalisme, elle était discrète et humble mais inébranlable dans ses convictions, souriante mais intransigeante dans ses engagements. Malgré une maladie très invalidante, elle n’a jamais baissé les bras et reprenait le combat dès que son état le lui permettait. Membre du PCF pendant 20 ans, elle avait rejoint la LCR à la fin des années 90 puis le NPA.
Elle était une infatigable combattante antiraciste (à l’origine de la création de l’ASTI à Perpignan), antifasciste et ardente militante pour les droits des femmes. Elle a été de tous les combats contre les discriminations.
Elle avait l’internationalisme chevillé au corps et la Palestine au cœur. Son engagement  auprès des sans-papiers, des femmes étrangères victimes de violences et des Roms était quotidien. Elle a consacré sa vie au combat pour un monde plus juste.
Marie-France, c’était la droiture et la lutte au côté de tous les oppriméEs, c’était la gaieté et le goût de la fête, c’était la fidélité en amitié, c’était aussi la discrétion.
Nos pensées vont bien sûr à son fils et à ses petits-enfants. Leurs séjours chez elle étaient les rares moments où elle s’autorisait à lever le pied. Elle va tellement nous manquer mais elle sera là, dans notre souvenir, pour nous accompagner dans les manifs et tous les combats qu’elle aurait voulu encore mener et qui nous attendent.

Le NPA 66

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.