Le NPA bien présent en Indre-et-Loire

Dans la continuité de ce que la LCR avait initié en 2008, le NPA a cherché à être présent aux élections municipales sur l’agglomération tourangelle. C’est chose faite avec deux listes en lice.

À Tours, une liste unitaire pour une alternative de gauche, sociale et écologique
« C’est au Tour(s) du peuple » est une liste soutenue par le PG, Ensemble, le NPA et des militantEs syndicaux et associatifs. Une liste qui s’oppose aux politiques d’austérité du gouvernement et à la politique municipale menée par Jean Germain, maire PS de la ville. Une liste indépendante du PS au premier et second tour, alors que le PCF a déjà rallié dès le premier tour la liste PS (qui comprend des membres du Modem et des « ex-UMP »...) et que la liste d’EÉLV se donne pour horizon de les rejoindre au second tour.
La liste menée par Claude Bourdin (conseiller municipal sortant qui a rompu avec le maire car il était en désaccord avec sa politique) est la liste pour une véritable alternative de gauche à Tours. Une liste portée par une réelle dynamique collective entre les militantEs des différents partis et ceux qui, sans étiquette politique, s’y investissent. Un dynamique collective à prolonger après les élections pour faire vivre une gauche de gauche à Tours.
Le programme articule mesures d’urgence sociales, propositions pour une gestion écologique et démocratique de la ville, et fait la démonstration que d’autres choix que ceux du maire et de ses grands projets coûteux, sont indispensables pour améliorer la vie quotidienne de la population (1).

À Saint-Pierre-des-Corps, une liste 100 % à gauche soutenue par le NPA
De l’autre côté de l’autoroute, Saint-Pierre-des-Corps, la ville cheminote dirigée par le PCF depuis les années 20. En 2008, la liste 100 % à gauche avait réuni quasiment 9 % des électeurs et avait obtenu un élu. C’est donc tout naturellement, après avoir mené une bataille victorieuse pour décrocher que l’eau passe en gestion municipale, que le groupe 100 % à gauche a décidé de se représenter aux élections. Soulignons qu’il n’a pas été possible de se présenter avec le groupe local soutenu par EÉLV, pourtant partenaire pour la bataille sur l’eau, car il ne voulait pas dénoncer les politiques d’austérité menées par le gouvernement qui font payer à la population une crise dont elle n’est en rien responsable.
La liste menée par Patrick Bourbon (élu sortant) et Béatrice Fauvinet porte un programme pour une véritable alternative à la gestion municipale de la majorité PC-PS. Un programme de mesures de justice sociale dans une ville où la population a les plus bas revenus de l’agglomération. Une justice sociale qui s’appuie sur des propositions pour une véritable gestion écologique de la ville et le retour en gestion direct de tout ce qui peut l’être : c’est la meilleure garantie de mener des politiques en faveur de la population, comme la démonstration en a été faite pour la gestion de la distribution de l’eau.

CorrespondantEs

1 – Plus d’info sur le programme et la liste : http://autoursdupeuple2014.com

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.