KANAKY. Solidarité avec l'USTKE !

Au procès en appel des syndicalistes de l’USTKE, le parquet a requis des peines plus lourdes que celles prononcées en première instance : quinze mois fermes contre le président du syndicat, Gérard Jodar, et des peines alourdies pour les 25 autres militants. Le jugement doit être rendu le 15 septembre prochain.

Pour rappel, Jodar et ses camarades sont poursuivis, suite à une manifestation syndicale sur l’aérodrome de Nouméa, pour « entrave à la circulation d’un aéronef », un délit ressorti de l’arsenal judiciaire ces dernières années contre les citoyens qui s’opposent à la reconduite musclée de sans-papiers sur des vols commerciaux.

Il ne faut pas laisser s’instaurer une jurisprudence liberticide.

A l’occasion de la venue en France d’une délégation du Collectif pour la défense des droits fondamentaux et la lutte contre les discriminations, plusieurs initiatives sont prévues.

Le NPA appelle à y participer.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.