Jacques Texier nous a quitté....

Nous venons d’apprendre avec une infinie tristesse le décès de Jacques Texier, le 13 janvier 2011. Chercheur au CNRS, rattaché au laboratoire de philosophie politique (en 2002), ce militant communiste, membre de l’association Espace Marx, était notamment un spécialiste de la pensée d’Antonio Gramsci.
Avec Jacques Bidet, il avait été l’un des initiateurs de la revue Actuel Marx et du «Congrès Marx International». En 1998, il avait publié un ouvrage très important, dont nous n’avons pas fini de tirer les leçons: Révolution et démocratie chez Marx et Engels (P.U.F). C’est dans ce contexte que nous nous sommes rencontrés, au point de croisement de trajets politiques distincts: dans le cadre d’un groupe de travail qui, constitué à la suite à un séminaire de Critique communiste tenu en avril 2000, qui avait pris pour nom «Émancipation sociale et démocratie».
Les discussions et les échanges auxquels participaient également Daniel Bensaïd, Eustache Kouvalekis et Jean-Marie Vincent se sont traduits par la tenue d’un colloque, suivi d’un dossier de ContreTemps (n° 3, février 2002), puis, en 2003, par la publication d’un Cahiers de Critique communiste (Syllepse) intitulé «Marx et l’appropriation sociale» que nous avons rédigé ensemble. Nous voulons nous souvenir de la fidélité critique de Jacques à ses choix politiques fondamentaux, de la rigueur intellectuelle de ses contributions, des bonheurs d’une rencontre amicale et chaleureuse.

 

Antoine Artous et Henri Maler

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.