Fonction publique : journée nationale de mobilisation contre la précarité.

 Avec un million de non-titulaires, l’État, les collectivités territoriales et les hôpitaux sont les premiers employeurs de salariés précaires en France (voir le dossier dans Tout est à nous ! n° 85). Alors que des négociations ont été entamées entre le gouvernement et les syndicats depuis le 11 janvier, les propositions du ministre ne peuvent être satisfaisantes. En effet, loin d’un plan de titularisation, il ne s’agit que d’ouvrir le concours en vue d’une titularisation aux seuls bénéficiaires d’un CDI, soit 5 % des non-titulaires. Pour les autres, ceux dont la situation est la plus fragile, les vacataires qui exercent parfois depuis des années le même métier que des titulaires, la précarité resterait de mise. C’est pourquoi, ce jeudi 20 janvier, une mobilisation nationale est organisée à l’appel de la CGT, de la FSU et de Solidaires. En région parisienne, elle commencera par une assemblée générale à la Bourse du travail de Saint-Denis (à 9h30). Des rassemblements se tiendront à 12 heures devant les préfectures de Bobigny, de Melun, de Créteil et, à Paris, une manifestation partira de Jussieu à midi et se dirigera vers la préfecture.
Face à ce gouvernement dont le seul but est de supprimer des postes de fonctionnaires pour les remplacer (pas toujours) par des salariés précaires, corvéables à merci, il est urgent de se mobiliser.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.