Déclaration d'Olivier Besancenot . Soutien à la grève des facteurs de Dardilly (Rhône).

Depuis le 21 mars 2011, les postiers de Dardilly sont en grève illimitée. Ils protestent contre la réorganisation de leur centre et se battent contre la suppression de 3 postes. Depuis fin 2009, suite à un mouvement de grève de 11 jours, ils avaient gagné le paiement des dépassements horaires des agents. Avec cette nouvelle organisation, La Poste prévoyait de ne plus payer les heures supplémentaires alors que la charge de travail contraint les facteurs à en faire.

De plus, La Poste met la pression sur les agents en leur reprochant de ne pas avoir une cadence suffisante : il a même été évoqué sur le centre de Dardilly le licenciement pour insuffisance professionnelle.

Depuis fin 2009, La Poste exerce un management basé sur la mise en concurrence des agents, la pression, les menaces et le chantage.

Ce qui se passe à Dardilly est particulièrement grave et inédit. Sur ce conflit, la stratégie de La Poste est d’étouffer le personnel. La lutte des factrices et des facteurs de Dardilly est un exemple de combativité et de détermination et doit en ce sens être encouragé par tous.

Je soutiens, ainsi que le NPA, la lutte et les revendications des postier-e-s de Dardilly.

Partout, organisons-nous et mobilisons-nous pour dire stop à l’exploitation du personnel et à la casse du service public postal !

Le 6 avril 2011.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.