Contre la censure par le fric, participez à notre campagne financière

-A +A
actualité

En début de semaine, lors d’une conférence de presse ont été annoncées nos cinq listes pour les élections européennes du 25 mai. Des listes conduites par Olivier Besancenot, Pierre Le Ménahès, Christine Poupin, Gaël Diaferia et Philippe Poutou. Ces listes sont déposées et nous entrons en campagne...

Alors que les préjugés nationalistes et chauvins sont flattés, pour le plus grand profit du FN, par l’UMP comme par le PS pour tenter de dévoyer le mécontentement contre l’Europe capitaliste qu’ils ont construite et l’austérité qu’ils imposent à la population, faire connaître le plus largement possible une politique de solidarité entre les travailleurEs, une politique internationaliste, est indispensable. Dénoncer l’Europe de l’austérité et du chômage de Sarkozy-Hollande est indissociable de la dénonciation de la démagogie nationaliste et chauvine. On ne peut combattre la première que l’esprit libre des idées et préjugés répandus par les classes dominantes et les médias aux ordres.

Trois semaines
Le temps qui nous est donné est très court : trois semaines pour diffuser les tracts, coller les panneaux électoraux, tenir nos réunions publiques... Nous ne pouvons guère compter sur les médias pour nous donner les mêmes moyens qu’aux partis institutionnels, et notre campagne est d’abord et avant tout une campagne militante. Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. Prenons nos affaires en main... y compris nos affaires financières.
En effet, tout cela coûte cher, très cher, pour un parti qui ne bénéficie pas des subventions de l’État ni des sinécures institutionnelles. Il y a donc urgence à poursuivre et relancer la campagne financière.
Nous sommes loin d’avoir sollicité toutes les sympathies que nous avons rencontrées durant la campagne des municipales et que nous rencontrons tous les jours sur nos lieux de travail, d’études, nos quartiers, dans les organisations syndicales où nous militons. Le mécontentement, la colère, la révolte, qui s’expriment autour de nous contre ce gouvernement PS-Medef, contre la démagogie du FN, est une source d’énergie permanente qui nous permettra de relever ce nouveau défi des élections européennes.
Oui, prenons nos affaires en main, encourageons autour de nous nos amiEs et camarades à s’inscrire dans notre campagne, leur campagne. Ni doute ni hésitation.

Pour plus d’informations, pour nous aider : http ://npa2009.org/souscription

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.