Communiqué du NPA. Non aux 54 fermetures de maternités et services de chirurgie de proximité

La presse vient de révéler la liste des 54 hôpitaux de proximité dont le gouvernement prévoit, dans les 3 ans, la fermeture des activités de chirurgie et de maternités.

Les décrets en préparation devraient être publiés début Aout : en pleine période estivale…
Les conséquences dramatiques de la loi Bachelot Hôpital Patients Santé et Territoires sont désormais visibles pour chacun et chacune. Dans les grandes villes comme à l’AP-HP, on restructure « à la hache », tandis qu’on ferme les hôpitaux et maternités de proximité !
Pour accoucher ou subir une opération chirurgicale banale, une population de plus en plus nombreuse devra parcourir des dizaines de kilomètres !
C’est l’aboutissement de la politique de destruction de la sécurité sociale et des services publics, au nom de la rentabilité à tout prix ! C’est la politique d’austérité tous azimuts que le gouvernement met en pratique… sans oser prononcer le mot !
Ces fermetures auront pour conséquence une nouvelle aggravation de l’inégalité devant les soins. En effet, ce sont les populations les plus éloignées des grandes villes et, socialement, les plus vulnérables qui auront encore plus de difficultés à accéder aux soins, tandis que les cliniques privées commerciales pourront, pour leur part, sélectionner les actes et les clients « rentables ».
Le NPA apporte son soutien à toutes les actions de résistance organisées pour la défense des hôpitaux et maternités de proximité. Dans la perspective des mobilisations qui se dessinent pour la rentrée, le NPA appelle à la mobilisation la plus unitaire possible pour la défense de l’ensemble des hôpitaux publics et de la Sécurité Sociale !

Montreuil, le 5 juillet 2010

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.