Communiqué du NPA. Contre les crèches "low-cost", avec les salariés de la petite enfance et les parents le 11 mars.

Le 11 mars, à l’initiative du Collectif unitaire « Pas de bébés à la consigne », les syndicats de professionnels de la petite enfance appellent à une journée nationale d’action et de grève contre l’ensemble des mesures qui s’attaquent aux conditions de travail des salariés de la petite enfance et à la qualité de l’accueil des jeunes enfants.

Une manifestation aura lieu à Paris, à 10h30 du Métro Glacière à l’Hôtel Matignon.

Le NPA soutient totalement cette mobilisation.

Le gouvernement doit renoncer à tous ses projets dont la seule logique est de faire baisser les « coûts » de l’accueil des jeunes enfants par la déqualification des professionnels et la déréglementation des normes d’encadrement.

L’accueil des jeunes enfants est un enjeu majeur de l’égalité entre femmes et hommes.

Pour le NPA il faut créer un service public gratuit financé nationalement d’accueil des jeunes enfants avec des professionnels qualifiés et reconnus, répondant à la demande des parents, sous des modes de garde diversifiés.

Pour le NPA, les régions, en partenariat avec l’Education nationale, doivent créer des écoles publiques et gratuites pour former les milliers de professionnels qualifiés nécessaires à la création des 400 000 places d’accueil manquantes.

Le 10 mars 2010.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.