Communiqué du NPA. Un assassinat politique.

Une fois de plus les assassins aux ordres du pouvoir poutinien ont frappé.

Après l'assassinat de la journaliste Anna Politovskaia en 2006, les tueurs ont enlevé et exécuté  en Tchétchénie, à Grozny, Natalia Estemirova, retrouvée morte en Ingouchie, militante des doits de l'homme, connue pour avoir enquêté sur les crimes des soldats russes et de leurs collabos dans cette république.

Aujourd'hui en Russie et en toute impunité, journalistes et défenseurs des droits de l'homme sont exécutés ou menacés comme le fut récemment Carine Clément, aggressée à la seringue par des "inconnus". Jusqu'à présent aucun coupable n'a été arrété et condamné, le gouvernement se contentant de regretter des actes commis en fait  par ses sbires. Puissance économique considérable, la Russie bénéficie ainsi du silence complice des gouvernements occidentaux.

Totalement solidaire du combat courageux des défenseurs des libertés démocratiques en Russie, le NPA condamne cet asassinat, exige que toute la lumière soit faite et demande à toutes les forces progressistes, en France, dese mobiliser aux côtés des militants es droits de l'homme en Russie.

Le 16 juillet 2009.

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.