Communiqué du NPA. Suez et Véolia s'emparent de l'énergie.

Après Gérard Mestrallet porté à la direction de GDF-Suez, c'est Henri Proglio qui vient d'être porté à la présidence d'EDF.

Ainsi, les PDG de Suez (ex-Lyonnaise des Eaux) et de Véolia (ex-Générale des Eaux), multinationales privées qui ont fait fortune sur le traitement et la commercialisation de l'eau, se sont emparées, avec le concours actif du gouvernement, du secteur public de l'énergie, tout en gardant leur rôle dirigeant dans leur entreprise d'origine.

En privatisant tous les services publics, en ouvrant à la concurrence des secteurs économiques clefs pour la satisfaction des besoins fondamentaux de tout être humain, le gouvernement introduit bien évidemment les méthodes de gestion et le fonctionnement du privé avec comme critère la rentabilité et non plus la satisfaction des besoins sociaux, avec les dégâts que l'on voit à France Télécom.

Pour le NPA, qui a dénoncé ce jeu de massacre consistant à livrer le public au privé, plus que jamais il faudra reconstruire un service public de l'énergie, incluant Total, sous le contrôle des salariés du secteur et des usagers.

Le 29 septembre 2009.

 


 

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.