Communiqué du NPA. Les gaziers et électriciens en lutte victimes de la répression.

Dans le cadre du mouvement social en cours des gaziers et électriciens, entamé après une grève victorieuse des gaziers à Fos-sur-Mer et à Montoire fin mars sur les salaires, une centaine d'entre eux, accompagnés par leurs représentants et leurs délégués syndicaux se sont présentés à la Mairie de Paris pour être reçus.

La réponse de la Mairie de Paris a été d'appeler la police et elle est entrain d'embarquer les salariés.

Le NPA condamne l'attitude de la mairie de Paris qui contribue ainsi à la répression du mouvement social.

Depuis fin mars, les salariés de l'énergie ont engagé un mouvement sur la durée qui a donné lieu à une journée d'action et de grève réussie le 9 avril.

Le succès de la grève fin mars qui a permis aux gaziers d'obtenir une prime de 1300 euros, 5% d'augmentation et a entraîné l'abandon par le PDG et le directeur général de Suez-France de leurs stocks-options a bousté la mobilisation dans le secteur de l'énergie sur les salaires, les conditions de travail.

Le NPA soutient cette mobilisation, la journée d'action prévue le 16 avril, et exige la libération des gaziers et électriciens arrêtés à la Mairie de Paris.

Le 15 avril 2009.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.