Communiqué du NPA. Les écoeurants propos homophobes de Ch. Vanneste.

Depuis plusieurs années, Ch. Vanneste, député UMP de la circonscription de Tourcoing, multiplie les propos homophobes. Il a successivement déclaré que l'homosexualité était un danger pour la survie de l'humanité, en 2004, puis s'est aventuré sur le terrain de l'amalgame entre pédophilie et homosexualité, en 2010.

La dernière provocation homophobe de Ch. Vanneste niant la déportation d'homosexuels français pendant la dernière guerre mondiale a tout du propos négationniste.

Sa mise en cause du lobby gay dans les médias ressemble étrangement à la dénonciation du « lobby juif » en d'autres temps.

Ses propos infamants et discriminatoires sont insupportables.

Le NPA condamne les propos homophobes de Ch. Vanneste. Certes, l'UMP a indiqué qu'il n'aurait pas d'investiture pour les élections législatives prochaines, mais c'était déjà la cas en 2007 ce qui l'avait pas empêché d'être réélu. Ch. Vanneste ne fait qu'embrayer sur la thématique de « l'ordre moral » inité par le parti de Sarkozy et ses propos sont un écho à la sortie d'une autre députée UMP, Brigitte Barèges, laquelle, à propos du mariage homosexuel, n'avait pas hésité à répliquer sur le mode : « et pourquoi pas des unions avec les animaux ? ».

Pour sa part, le NPA défend l'égalité des droits, en faveur du mariage homosexuel et de l'homoparentalité.

Le 15 février 2012.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.