Communiqué du NPA. Bernard, Jeanne et Yamina doivent être relaxés !

 

Suite à un report de leur procès, Bernard, Jeanne et Yamina comparaîtront à nouveau au Tribunal de Perpignan, le jeudi 24 Mai 2012.

Ils sont convoqués pour « provocation à la discrimination à la haine ou à la violence » suite à une action d’information des consommateurs du magasin Carrefour de Perpignan, les appelant au boycott des produits exportés par Israël. Cette action est partie prenante de la campagne internationale BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) qui a pour objectif d’imposer le droit international et de mettre fin à l’impunité de l’Etat d’Israël.

Cette plainte est l’oeuvre d’une officine pro israélienne (Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme) en collusion avec le gouvernement Sarkozy et la ministre de la justice de l’époque.

Comme lors de la première audience le 24 janvier 2011, le NPA appelle à rejoindre la mobilisation initiée par le comité de soutien qui regroupe plus de 50 organisations. Le prochain rendez-vous sera le rassemblement le jour du procès, le jeudi 24 mai à partir de 13h30 devant le Tribunal de Perpignan (place Arago).

Le soutien financier est lui aussi indispensable pour payer les frais occasionnés par le procès (avocats, voyages des témoins…).

(Rendez-vous à partir de 13h30 au tribunal de grande instance de Perpignan)

Toutes les informations sur le soutien sur : http://www.bdsfrance.org/

Montreuil, le 23 mai 2012

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.