Communiqué du NPA. Ben Laden mort, les guerres impérialistes restent.

Les révélations successives qui sortent aujourd'hui sur l'opération menée par un commando américain au Pakistan montre bien qu'il ne s'agissait pas de rendre justice comme l'a prétendu Obama, mais de liquider Ben Laden et de faire disparaître son corps.

Le gouvernement américain a supprimé celui qui fut son allié contre l'intervention militaire soviétique en Afghanistan.

Il ne s'agit pas de verser une larme sur Ben Laden. Les attentats du 11 septembre contre le World Trade Center ne servaient en rien les intérêts des peuples opprimés. Ils ont fait au contraire des milliers de victimes innocentes et ils ont donné un prétexte aux Etats-Unis, aux pays impérialistes pour mener une politique d'intervention militaire.

Ben Laden mort, les guerres impérialistes restent pour le contrôle des ressources énergétiques et naturelles, ainsi que des positions stratégiques.

Il faut mettre fin à la guerre en Afghanistan et les armées de l'OTAN doivent partir, comme les soldats américains d'Irak. La France doit retirer ses forces armées d'Afghanistan.

L'espoir aujourd'hui, pour les peuples qui souffrent de la crise économique du système capitaliste et des dictatures, se nomme révolution arabe. De la Tunisie au Yémen, en passant par la Syrie, avec beaucoup de courage, le peuple s'est levé pour exiger la liberté, la démocratie, le droit au travail et au partage des richesses. En Tunisie et en Egypte, par exemple, les grèves se multiplient, des syndicats indépendants du pouvoir en place se forment.

Et tout cela n'a rien à voir avec Al Quaida.

Le 4 mai 2011

 

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.