Besancenot appelle à une manif nationale des sous-traitants automobiles

BELFORT, 12 mai 2009 (AFP) - Olivier Besancenot a appelé mardi à l'organisation d'une manifestation commune à tous les salariés de la sous-traitance automobile en France, lors d'une visite à l'usine Visteon de Rougegoutte (Territoire de Belfort) en soutien aux grévistes de ce fournisseur de PSA.

Sans fixer de date ni de modalités, le leader du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) a déclaré vouloir rééditer le "succès" de la manifestation au dernier Mondial de l'Automobile à Paris en octobre. "Elle a marqué les esprits, on nous avait promis un bide et il y a eu 4.000 participants", a-t-il déclaré à la centaine de personnes (salariés, adhérents et responsables syndicaux CGT, militants NPA) rassemblées devant l'usine Visteon.

Olivier Besancenot était venu soutenir les salariés en grève depuis une semaine pour des revendications salariales en les encourageant à poursuivre leur mouvement. "Vous avez déjà gagné la bataille de la dignité, car vous avez relevé la tête et refusé de vous faire humilier. Et la lutte sociale, parfois cela paie", leur a-t-il déclaré.

La grève qui paraissait s'essouffler a "repris de la vigueur" dans la nuit de lundi à mardi pour être suivie à nouveau par une centaine de salariés sur 385, a exposé Yannick Hoël, délégué CGT. Les grévistes qui réclament une augmentation de 100 euros nets par diverses mesures se sont estimés insatisfaits mardi des "avancées minimes" proposées par la direction, selon M. Hoël. Le conflit paralyse depuis une semaine une partie de la production des usines PSA voisines de Sochaux (Doubs) et Mulhouse (Haut-Rhin), que Visteon fournit en planches de bord selon le principe du flux tendu.

cr/tj/ct

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.