Visite de Darmanin à Saint-Etienne-du-Rouvray : la honte !

Dimanche soir, quatre personnes, dont le porte-parole de Droit au logement de Rouen, Bernard Lecouvreur, sont retenuEs en garde à vue à l'hôtel de police Brisout de Barneville à Rouen. C'est le triste bilan de la visite de Darmanin, ministre des violences policières et accusé de viol, à Saint-Etienne-du-Rouvray ce jour, à l'occasion d'une cérémonie de commémoration à laquelle seul un public trié sur le volet a pu assister... 11 personnes au total avaient été interpellées en fin de matinée.

Ce qui est choquant ce soir, ce n'est pas que des personnes aient pu brandir des pancartes où étaient écrit "SHAME" (la honte) ou pensé que Darmanin n'avait rien à faire là, ni au gouvernement. Ce qui est choquant, c'est que la liberté de manifestation et d'expression soit piétinée de plus en plus lourdement par ce gouvernement au service des riches et des puissants. Ce qui est choquant c'est que l'archevêque de Rouen présent à la cérémonie se soit répandu contre la PMA. Ce qui est choquant, c'est que Darmanin dénonce les "ensauvagés" alors que la sauvagerie est du côté de son ministère et de son comportement vis-à-vis des femmes.

Liberté pour les 4 gardéEs à vue et abandon de toutes les poursuites contre les personnes arrêtées. Nous appelons à nous rassembler dès ce soir à 21h devant Brisout de Barneville et demain matin à 9h.

A Rouen le dimanche 26 juillet 2020

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.