Varin, nouveau PDG d’AREVA, attaque la coordination antinucléaire Sud-Est. Solidarité !

Alors que l'ex-patron de PSA, Philippe Varin, vient d’être intronisé nouveau PDG d’Areva en ce début janvier, il inaugure sa fonction en portant plainte le 6 janvier contre la Coordination antinucléaire du Sud-Est pour un article publié sur son site internet… le 27 juillet 2014.

Il faut dire que Monsieur Varin a sans doute besoin d’argent, lui qui a dû renoncer, sous la pression de l’opinion publique, en novembre 2013, à une retraite chapeau de 21 millions d’euros et alors qu’AREVA a perdu plus de la moitié de sa valeur en bourse en un an.

Que disait l’article incriminé ? Simplement que, dans la vallée du Rhône, de nombreux élus locaux de droite comme de gauche ou écologistes d’EELV renonçaient à protéger leur administrés d’un accident nucléaire pour pouvoir continuer à bénéficier des largesses de l’industrie nucléaire et en particulier d’AREVA.

On était « Charlie » dimanche à Areva, mais pour M. Varin la liberté de la presse et des associations a des limites dès qu’on touche aux déchets radioactifs et aux usines classées Seveso du groupe nucléaire.

Le NPA soutient donc sans ambiguïté la Coordination Antinucléaire Sud-Est​

Montreuil, le 15 janvier 2015

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.