Solidarité avec la lutte des salariéEs de GM&S

-A +A
Social (autres)
actualité

Les ouvriers de l'usine de l'équipementier automobile GM&S à La Souterraine dans la Creuse luttent contre le démantèlement de leur usine mis en redressement judiciaire depuis le mois de décembre 2016. 

PSA et Renault sont directement responsables de cette asphyxie faute de commandes passées à cette usine. L'Etat est actionnaire de ces deux groupes automobiles et Macron ancien ministre de l'économie de Hollande s'était directement impliqué dans la restructuration de l'industrie automobile française. Ils auraient les moyens d'imposer à PSA et à Renault une reprise de leurs commandes. Mais comme pour la firme multinationale Whirlpool, ils laissent faire. 

Baladés depuis des mois, ses ouvriers occupent leur usine et se mettent en situation de légitime défense alors que Macron s'apprête à succéder à Hollande dans la pompe des institutions de la Véme République.

Il y a urgence à répondre à l'appel des salariéEs de l'usine pour un rassemblement national de soutien mardi 16 mai à 15 heures devant l'entreprise. Pas de répit! Les jours de l'intronisation de Macron, les travailleurs font entendre leur colère. Ceux de GM&S Industry peuvent et doivent gagner sur leurs revendications !

Montreuil, le 12 mai 2017

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.