Pas de liberté pour le racisme

La Une de Minute contre Mme Taubira concentre toute l'abjection dont ce torchon est capable. Il relaie les même propos tenus par la candidate du FN dans les Ardennes, repris par la bouche d’une enfant à Angers dont les parents manifestaient contre le mariage pour tous. La droite se décomplexe et c’est l’extrême droite qui se lâche avec le racisme qui déborde. Le FN peut tenter de rendre son image plus présentable rien n’y fait.

Le NPA exprime sa solidarité à Mme Taubira face à ces insultes indignes, il condamne ces propos racistes inacceptables sans pour autant oublier ceux tenus par Valls, après ceux d’Estrosi, contre les Roms.

Même si le gouvernement aujourd'hui proteste à juste titre, nous ne pouvons que regretter cette indignation sélective. Le racisme n'est pas une opinion mais un délit et un torchon comme Minute ne relève pas de la liberté de la presse. Il n'y a pas de degré dans le racisme. Il se combat en bloc.

Montreuil, le 13 novembre 2013

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.