Massacres à Cizré

Plusieurs villes du Kurdistan de Turquie comme Cizré, Nusaybin et Sur sont en état de siège, les habitants privés de soins, d'eau et de nourriture subissent les attaques et les bombardements quotidiens de l'armée turque. Erdogan et son armée ont franchi un pas supplémentaire à Cizré la nuit dernière en utilisant des armes chimiques contre la population civile, tuant 60 civils. L'armée continue d’empêcher les ambulances de porter secours aux blessés, certains agonisent dans des caves depuis plusieurs jours. C'est d'autant plus intolérable que le gouvernement Valls-Hollande continue à faire des courbettes au dictateur Erdogan et va même jusqu'à lui promettre de lui donner des milliards d'euros. Cet argent ne servira pas à aider les réfugiés mais à renforcer la guerre contre les Kurdes de Turquie et de Syrie. Aujourd'hui à Paris, un rassemblement devant l'ambassade de Turquie à l'appel du CDKF a été violemment réprimé, 15 blessés dont 5 à l’hôpital, 25 militants ont été placés en garde à vue.

Nous demandons :

La libération immédiate des militants emprisonnés

L’arrêt de la collaboration avec le régime d'Erdogan

Que toutes les pressions possibles soient faites pour que le gouvernement turc cesse les massacres au Kurdistan de Turquie

Montreuil, le 8 février 2016

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.