Le président de l’Université de Nanterre interdit l’accès à la fac à deux syndicalistes étudiants !

Mickaël et Victor, militants du NPA et de l'Unef, viennent de recevoir chacun un arrêté de Jean-François Balaudé, Président de l'université Paris-Nanterre, leur interdisant d'accéder aux locaux de l'université du 7 janvier au 5 février 2019. Cette décision exceptionnelle va même jusqu’à empêcher Victor de participer à des instances officielles de l’université (CFVU et section disciplinaire) où il a pourtant été élu par les étudiants.

Leur seul crime est d’avoir appliqué, comme bien d'autres étudiant-e-s, des décisions prises en l’Assemblée générale de la fac. La grève et le report des partiels avait ainsi été votés à une large majorité lors de l'AG du 13 décembre réunissant 2000 personnes, afin de permettre aux étudiant-e-s de se mobiliser sans être pénalisés par leur absence aux partiels. Face à la mobilisation étudiante contre la hausse des frais d’inscription pour les étudiant-e-s étrangers, la présidence était allée jusqu’à faire appel aux vigiles privés avec chiens, aux CRS, au vote électronique, pour contourner la souveraineté des AG…

J-F Balaudé aime bien célébrer mai 68 avec des petits fours... mais lorsque les étudiant-e-s se mobilisent, il réprime, comme le 9 avril dernier lorsqu’il avait fait appel aux CRS pour empêcher la tenue d’une AG étudiante. Suite à cette intervention, Victor, ainsi qu’un autre militant associatif, Roga, avaient été poursuivis puis condamnés respectivement à 4 mois de prison avec sursis et 6 mois de prison ferme. Sous pression de la mobilisation, la présidence avait alors dû s’engager à « soutenir » les militant-e-s poursuivis, mais avec cette nouvelle décision contre Victor, Balaudé montre bien de quel côté il se situe, celui du gouvernement et de la répression.

Le NPA demande le retrait immédiat des arrêtés d’interdiction à l’encontre de Victor et Mickaël, et la fin de toute procédure disciplinaire, civile ou juridique à l’encontre des militants. Un rassemblement unitaire a lieu mardi 8 janvier à partir de 12h30 devant le bureau de la présidence de l'Université. Le NPA y prendra toute sa part et nous invitons l'ensemble du mouvement social à y être présent.

Montreuil le lundi 7 janvier 2019

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.