Justice et vérité pour Mahamadou Fofana !

Lundi 14 septembre, on apprenait la mort, survenue au cours de la nuit précédente à Bougival (Yvelines), de Mahamadou Fofana, 35 ans. Selon les policiers, il se serait jeté et noyé dans la Seine suite à une course-poursuite. 

Très rapidement, des témoins ont contesté la version policière, qui a en outre changé à plusieurs reprises. Et l’on apprend aujourd’hui, par l’intermédiaire d’Assa Traoré, cousine de Mahamadou Fofana, que la famille de ce dernier a constaté, en se rendant à l’hôpital pour voir le corps, que le défunt présente des hématomes et que son crâne est déformé comme s’il avait reçu des coups. De plus, l’autopsie n’a pas permis de certifier que Mahamadou Fofana était mort par noyade. 

Le NPA s’associe à la douleur de la famille de Mahamadou Fofana et soutient l’exigence que toute la lumière soit faite sur les circonstances de sa mort et sur la responsabilité des policiers. Justice et vérité pour Mahamadou Fofana !

Montreuil, le 16 septembre 2020.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.