Halte au massacre de la population ! Erdogan doit se retirer d’Afrin !

Depuis le 20 janvier l'armée turque, aidée par des brigades djihadistes liées à al-Qaïda et financées par le gouvernement d’Erdogan, a pénétré dans la province d’Afrin, au nord de la Syrie, qui échappe au contrôle des régimes syrien comme turc. Des centaines de milliers de personnes de toutes origines et de toutes religions s'y étaient réfugiées, dont de nombreux Yezidis qui ont subi un génocide en 2014 dans les monts Sinjar. Mais Erdogan ne pouvait supporter que cette petite province à majorité kurde ait choisi de rejoindre la fédération du nord de la Syrie et donné des droits égaux à tous ses habitants et habitantes. 

Depuis le 20 janvier, les F16 turcs pilonnent les villes et les villages, faisant de nombreuses victimes civiles. L'armée turque et ses sbires djihadistes sont aux portes d'Afrin et le silence de la « communauté internationale » est total, celui des médias ahurissant. Les YPG/YPJ, les FDS, qui ont vaincu l’État islamique à Kobané et à Raqqa, sont laissés seuls face au massacre annoncé. Pour les grandes puissances, c'est une bonne affaire. Pour Bachar al-Assad, qui n'a pas levé le petit doigt contre l'invasion de son territoire par une armée étrangère, c'est aussi une bonne affaire, Erdogan le débarrassant d'une remise en cause de son pouvoir absolu. 

Le gouvernement français reste passif et ne fait rien pour stopper le massacre annoncé.

La population d’Afrin et les FDS lancent un appel au secours, et nous devons y répondre. 

Le NPA appelle ses militantEs, ses sympathisantEs, touTes et tous, à participer, massivement, partout en France, aux rassemblements et manifestations de soutien à Afrin.

Arrêt immédiat des bombardements !

Retrait des troupes turques et des mercenaires djihadistes !

Solidarité internationale avec Afrin !

No pasaran !

Montreuil, le 13 mars 2018

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.