Gérardmer solidaire n'a pas voulu laisser passer la venue de François Hollande sans réagir.

-A +A
Politique
actualité

Nous avons donc écrit un slogan sur la neige : « Hollande nos vie valent plus que leurs profits ».

Nous voulions dénoncer le virage à droite du président, passant du discours « mon ennemi c'est la finance » à une réalité : « mon amie c'est la finance » avec :
- le passage en force du 49.3 qui casse le code du travail par la loi El Khomri
- la distribution de quelques 42 milliards d'euros aux entreprises privées (CICE : Crédit d'Impôt pour la compétitivité et l'Emploi) sans aucune contrepartie.

Nous avions choisi le grand pré qui longe la montée du lieudit « le Repos de la Côte », potentiellement bien visible de la voiture présidentielle. Mais notre prose à peine terminée, un escadron de gendarme mobiles est intervenu et a fait disparaître les traces de notre passage éphémère puis a emmené au poste trois d'entre nous pour déposition avant de les relâcher..

Môssieur le Président n'aura pas été froissé par nos slogans !

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.