Expulsions des migrantEs à Nantes : aucun être humain n’est illégal !

Ce matin [7 mars] l’évacuation des migrantEs a eu lieu sur le campus. Cette expulsion demandée par la présidence d’université crée une catastrophe humanitaire en mettant près de 150 personnes à la rue. 

Le mépris affiché par les autorités universitaires lors de la dernière rencontre avec les syndicats des personnels du campus, le refus de rencontrer une délégation de migrantEs pour sortir de l’impasse annonçaient ce dénouement.

Le NPA de Nantes dénonce avec véhémence cette politique de la présidence, qui malgré une neutralité affichée, suit les pires orientations de l’actuel gouvernement. Ce geste laissera ouverte une fracture dans la communauté universitaire pour un long moment. 

De même le NPA appelle à soutenir sur le plan matériel nos frères et nos sœurs migrantEs, et à une réaction ferme, visible et conjointe des forces de gauche et des syndicats. Des initiatives sont en construction avec ces forces, il faudra les renforcer car aucun être humain n’est illégal !
 
NPA 44, Nantes, le 7 mars 2018

 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.