Déclaration de Philippe Poutou. Leurs vœux... et les nôtres : résister et se mobiliser en 2017

-A +A
Politique
actualité

Cette année encore, Hollande, pour ses derniers vœux, utilise une nouvelle fois le prétexte de la lutte contre le terrorisme pour justifier une véritable fuite en avant. Ici elle est sécuritaire, avec en particulier un état d'urgence sans cesse prolongé. Là-bas, elle est militaire et guerrière. Mais ici comme là-bas, derrière le blabla du rôle de « la France » et les grandes leçons de morale qui n'engage à rien, cette fuite en avant fait bien partie du problème et pas de la solution...

Visiblement fiers de son bilan, le président a énuméré ses « succès » menant à un prétendu « progrès social ». Méthode Coué, mais la réalité vécue par des millions de gens est pourtant toute autre... Jouant sur les peurs d'un « repli », d'un « extrémisme » à qui il a pourtant bien ouvert la voie, Hollande baratine, mais sans faire la moindre proposition pour sa fin de mandat. De la compassion et des mots pour ceux d'en bas, mais pour eux, aucun acte... si ce n'est toujours plus de flicage et de répression. Une petite dizaine de minutes qui résume donc bien ce qu'aura été ce quinquennat.

Ces prochains mois vont être marqués par une campagne présidentielle dans laquelle, on le sait, les idées les plus réactionnaires, incarnées en particulier par Fillon et Le Pen, vont être largement déversées. Elles annoncent une nouvelle étape dans l'offensive réactionnaire des classes dirigeantes après la présidentielle. Au delà des urnes, c'est bien à cette épreuve de force qu'il faut se préparer. C'est tout ce que nous nous souhaitons, collectivement, pour cette nouvelle année.

Bordeaux le 31 décembre 2016

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.