Contre la répression des autorités de Madrid : solidarité avec le peuple de Catalogne !

-A +A
International
actualité

Des bureaux de vote forcés et envahis par la police, des bulletins de vote et des urnes saisis, des hommes et des femmes faisant la queue pour voter chargés et matraqués, des centaines de blesséEs… Les images venues de Catalogne sont sans ambigüité : ce dimanche 1er octobre est un jour noir pour la démocratie dans l’État espagnol.

Mais, dans le même temps, la formidable mobilisation de la population de Catalogne, qui a refusé de baisser la tête, en s’organisant coûte que coûte pour maintenir le référendum, en prenant la rue pour défendre ses droits démocratiques, en occupant les écoles qui devaient servir de bureaux de vote, etc., est exemplaire et source d’espoir.

Plusieurs membres du NPA, parmi lesquels son porte-parole Olivier Besancenot, se sont rendus en Catalogne ce week-end, durant lequel ils ont rencontré des militantEs locaux, assisté (et parfois subi) la répression policière, et été témoins de la mobilisation de la population pour défendre et exprimer ses droits.

Le NPA condamne fermement la répression policière et le silence complice des autorités françaises, réaffirme son soutien aux droits démocratiques du peuple de Catalogne, et participera aux initiatives allant en ce sens, à commencer par les rassemblements de protestation qui seront organisés dès lundi devant les représentations diplomatiques de l’État espagnol dans les capitales européennes.

Montreuil, le 1er octobre