Assassinat de Marielle Franco

Ce mercredi 14 mars, notre camarade Marielle Franco, élue municipale du PSOL dans la ville de Rio, a été assassinée ainsi que le chauffeur de la voiture dans laquelle elle se trouvait. 

Marielle sortait d'une réunion sur la question des femmes noires dans le centre ville. Elle avait 38 ans et a laissé une fille de 17 ans. La semaine dernière, elle était devenue le rapporteur du Comité spécial de l'Assemblée municipale créé pour enquêter l'intervention fédérale et militaire du gouvernement de Michel Temer à Rio de Janeiro.

Marielle avait dénoncé au début du mois de mars l'action violente de la police contre les habitantEs du favelas d'Acari. La police avait intensifié ses pratiques abusives contre les habitantEs des favelas, en particulier à l'encontre des jeunes noirEs. Elle était, elle même, militante afro-féministe et issue de Da Maré, l'un des plus grand favelas de Rio de Janeiro. 

Des rassemblements ont été appelés ce jeudi dans plusieurs endroits de la ville.

Le NPA s'associe à la peine de sa famille, de ses amiEs, des militantEs du PSOL et leur envoie toute sa solidarité.

 

Montreuil, le 15 mars 2018

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.