Assez d’acharnement ! Liberté pour Salah Hamouri !

-A +A
International
actualité

Six mois de « détention administrative » viennent d’être requis contre Salah Hamouri, militant franco-palestinien détenu par Israël durant plus de six ans entre 2005 et 2011, et de nouveau interpellé par les autorités israéliennes le 23 août. 

La détention administrative israélienne permet à l’armée de maintenir quiconque en prison, pour des périodes de six mois renouvelables à l’infini, sans aucune charge et sans qu’aucune preuve ne soit produite. Cette procédure, qui repose sur une présomption de culpabilité et nie tout droit à la défense, est l’une des multiples facettes du régime colonial imposé par Israël aux Palestiniens. 

Quelques heures avant que la peine de détention administrative ne soit requise par l’armée, un juge de Jérusalem avait pris une toute autre décision : un placement en résidence surveillée, assorti de plusieurs interdictions (entrée à Jérusalem, sortie du pays). Et c’est alors que la famille venait payer la caution de Salah qu’elle a appris que ce dernier serait finalement maintenu en prison, dans l’attente d’une audience prévue jeudi pour confirmer la détention administrative.

Assez d’acharnement ! Le NPA exige la libération immédiate de Salah Hamouri, qui n'a rien à faire dans les prisons israéliennes, à l'instar des milliers d'autres prisonniers politiques palestiniens. 

Nous assurons de nouveau les proches de Salah de tout notre soutien et de notre solidarité.

Montreuil, le 29 août 2017

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.