Assassinat de Mireille Knoll

Mireille Knoll avait 85 ans. Elle était rescapée de la rafle du Vél' d'Hiv en juillet 1942, handicapée, veuve d'un ancien déporté du camp d’Auschwitz. Elle a été assassinée dans son appartement parisien le 23 mars. Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour assassinat à caractère antisémite, qualificatif retenu par le juge d'instruction en charge du dossier. Le NPA s'associe à la douleur de la famille et des proches de la victime, ainsi qu'à l'indignation légitime suscitée par ce crime abject.

Le NPA tient à réaffirmer la nécessité de lutter implacablement contre l’antisémitisme et toutes les formes de racisme, d’où qu’elles viennent. L’antisémitisme est une gangrène, un poison mortel qu’il est indispensable de combattre au quotidien, en ne cédant jamais le moindre pouce de terrain aux tenants de la haine des Juifs, mais en refusant toute tentative d’instrumentalisation ou de récupération politicienne.

Montreuil, le 28 mars 2018

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.