Reportage à la ferme de Sylvie et Benoît Colas à LectoureCe mardi 10 janvier, la Confédération paysanne du Gers organisait une réunion pour défendre les éleveurs victimes de l’épizootie de grippe aviaire. Sylvie Colas (porte-parole départementale de la Conf’) nous a accueilli...

Écologie

Les antinucléaires de la coordination du Sud-Est relaxéEs !

Un traité d’interdiction des armes nucléaires a été voté en juillet par 63 % des pays membres de l’ONU.
Non contents de faire fi du respect des normes nucléaires pour la cuve de l’EPR, EDF et Areva désinforment et falsifient des documents en toute impunité.
Le 6 juillet, Hulot a déclaré tout fiérot : « Nous visons la fin de la vente des voitures à essence et diesel d’ici 2040 ! » Mais si on remplaçait les 39 millions de voitures en France par des voitures électriques, il faudrait installer partout des bornes de recharge rapide et… une quinz
Le NPA propose un plan pour aboutir à 100 % d’énergies renouvelables en 2050, qui combine arrêt du nucléaire le plus rapidement possible (moins de dix ans), arrêt de la construction de l’EPR à Flamanville, fermeture immédiate de tous les réacteurs de plus de trente ans, abandon des projets d’
Les installations de l’industrie nucléaire sont réparties dans toute la France : réception du minerai d’uranium à Sète et au Havre, traitement chimique à Narbonne-Malvési, enrichissement au Tricastin, fabrication de combustible à Marcoule et Romans-sur-Isère, production d’électricité dans 19
Alors que le combustible nucléaire va s’épuiser, le nucléaire nous lègue des problèmes sanitaires et environnementaux que l’humanité devra supporter pendant des générations après l’arrêt du nucléaire.
Une poigne de fer et une chape de plombPour imposer le nucléaire civil et militaire, le complexe militaro-industriel pratique depuis 60 ans la politique du fait accompli et la loi du silence : négation de la dangerosité, omerta, flicage et répression.
EuropaCity, le monstrueux centre commercial prévu au nord de Paris, aurait-il du plomb dans les caisses enregistreuses ? Critiques et inquiétudes se multiplient, au-delà des ennemis du bétonnage…
Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture, vient de supprimer les aides au maintien de l’agriculture bio dès 2018, avec l’accord tacite de Hulot. Le ministre veut recentrer les budgets sur les premières années et confier au marché le maintien de l’agriculture bio !

Pages

S'abonner à Écologie