Nous vivons ensemble pour la plupart d'entre nous depuis longtemps, plus de 20, 30 voire 40 ans dans deux immeubles que la municipalité de Montbéliard et Habitat 25, organisme-logeur social du département du Doubs, ex-OPHLM du Doubs, ont décidé de démolir dans le cadre d'un projet de...

Logement

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

La baisse des APL et l’attaque contre le logement social frappent de plein fouet les classes populaires, et particulièrement les plus précaires.

Il y a deux ans, le Raid intervenait au 48 rue de la République à Saint-Denis contre le groupe de terroristes impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015. L’immeuble s’est en partie effondré suite à l’assaut et aux explosions.
Il y a deux ans, le Raid intervenait au 48 rue de la République à Saint-Denis contre le groupe de terroristes impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015. L’immeuble concerné s’est en partie effondré suite à l’assaut et aux explosions.
La question a été mise sur le tapis de façon spectaculaire et brutale en plein été, par l’annonce faite de la baisse des APL de 5 euros par mois. Provocation  destinée à préparer l’offensive, à préparer les esprits à la réalité des intentions du gouvernement…
Sur le quartier populaire de Formanoir, plusieurs tours sont menacées de démolition (voir « Anticapitalistes » septembre 17).
Les HLM, l’attaque de trop qui va faire déborder le Macron ? En tout cas, le président des riches a réussi à unir le mouvement HLM, les promoteurs et le bâtiment. Et à mettre en grève et dans la rue presque tous les offices HLM le mardi 17 octobre.
Le Plan Logement du gouvernement Macron a été lancé brutalement en plein été avec l’annonce de la baisse des APL de 5 euros par mois. L’économie réalisée par cette mesure, 32,5 millions d’euros par mois, est dérisoire mais affecte 6,5 millions de ménages dont 800 000 étudiantEs.
Le gouvernement a dévoilé aujourd'hui sa feuille de route concernant le logement. sa principale mesure diminuer les APL. Il avait déjà annoncé la couleur pendant l'été en décidant autoritairement d'une baisse de 5 euros pour tous les locataires.
Entretien. Nous nous sommes entretenus avec Jean-Baptiste Eyraud, du DAL, au sujet des première annonces de Macron et de son gouvernement en matière de logement.
La diminution des APL lève un peu plus le voile sur la politique de Macron ; pour ceux qui en doutaient encore, c’est un vol des classes populaires pour donner aux plus riches, au grand patronat.

Pages

S'abonner à Logement