À la tête d’une coalition militaire sunnite, le nouveau roi d’Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, s’est lancé dans une opération militaire à haut risque au Yémen...Àl’heure où les USA et l’Iran semblent parvenir à un accord sur le nucléaire, il veut ainsi réaffirmer le rôle clef de son...

International

Pour Pedro Sánchez le “oui” de Pablo Iglesias au PSOE doit supplanter définitivement le “Oui, nous pouvons” qui a été, un temps et toujours aujourd'hui chez certains, tout sauf un “oui au PSOE”, en fait un “non au PSOE”.

Depuis la proclamation des résultats de l’élection présidentielle en Bolivie du 20 octobre, le pays connait des émeutes et une crise politique sans précédent depuis la première élection en 2006 d’Evo Morales, par ailleurs syndicaliste et indigène.
Le coup d’État contre le président bolivien Evo Morales a suscité le genre d’angoisse que les grandes défaites des luttes révolutionnaires évoquent : la chute d’Allende, la mort du Che au combat, la défaite de la guerre civile espagnole. « La critique n’est pas une passion de la tête, c’est u
Depuis lundi matin, plusieurs milliers de manifestantEs bloquent l’autoroute à la frontière entre les Etats français et espagnol, à l’appel de Tsunami Democràtic (qui fédère plusieurs organisations indépendantistes sud-catalanes).
La grève chez General Motors a été aux États-Unis la plus longue grève totale chez l’un des trois grands constructeurs automobiles depuis cinquante ans.
L’insurrection populaire au Chili a démarré avec la contestation liée à la hausse du prix du ticket de métro à Santiago, la capitale du pays.
Entre le 3 et le 12 octobre, et ce, 527 ans après l’invasion espagnole en Amérique, des barricades ont brûlé dans toutes les régions de l’Équateur.
Même sans les chiffres définitifs, et les partisans d’Alberto Fernández et Cristina Fernández-Kirshner pensent qu’ils seront encore plus favorables à leurs candidatEs, les résultats du lundi 28 octobre sont déjà une réussite considérable du péronisme.
Depuis la fin du cycle de gouvernements progressistes, en 2015, la droite et l’extrême droite semblait avoir repris des couleurs en Amérique latine.
Les élections du 10 novembre ont lieu dans un climat de grande instabilité.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à International