À la tête d’une coalition militaire sunnite, le nouveau roi d’Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, s’est lancé dans une opération militaire à haut risque au Yémen...Àl’heure où les USA et l’Iran semblent parvenir à un accord sur le nucléaire, il veut ainsi réaffirmer le rôle clef de son...

International

Mardi 25 février, lors du sixième débat de la primaire démocrate, Bernie Sanders n’a pas mâché ses mots en évoquant Benjamin Netanyahou, qu’il a qualifié de « raciste réactionnaire ».

Samedi 29 février la ville va accueillir entre 70 000 et 100 000 personnes, doublant quasiment sa population intra-muros, venues principalement de toute la Catalogne sud, celle qui lutte contre l’Etat espagnol pour faire valoir son droit à s’autodéterminer par référendum (soutenu réguliè
Les nationalistes sont à l’offensive dans plusieurs régions du monde. Les clivages selon l’origine (nationale, religieuse, « raciale ») sont instrumentalisés pour rendre plus difficile l’unité des dominéEs. Dans le même temps, certains peuples souffrent de situations d’oppression.
La « question des réfugiéEs » constitue le seul terrain sur lequel le gouvernement de droite, en place depuis l’été 2019, fait entendre un discours politique public, pendant que parallèlement le pouvoir avance de manière effrénée dans son agenda néo
Un communiqué publié par Anticapitalistas le 16 février 2020. 
En Allemagne, depuis bientôt deux semaines, l’élection de Thomas Kemmerich, du FDP (petit parti libéral de droite), au poste de ministre-président du Land de Thuringe, avec les voix de la droite CDU et de l’extrême droite (AfD), a suscité des bouffées d’indignation.
Par Andrés Gil, publié par Eldiario.es (CC). « Ce n’est pas joli, ce n’est pas beau, mais entre nous qui défendons la justice sociale, il n’y a pas d’adieu mais un au-revoir ».
Par Samir Larabi1. 19 février 2019-19 février 2020, déjà une année est passée depuis le début du processus révolutionnaire en cour
Par Nadir Djermoune. 13 décembre 2019, 43e ven­dre­di de mobi­li­sa­tion : au len­de­main de l’élection pré­si­den­tielle, des dizaines de mani­fes­tants défilent dans les rues d’Alger, le nez cou­vert de farine — allu­sion à l’af­faire de tra­fic de cocaïne e
Teresa Rodríguez, entourée des autres membres de la direction de Podemos Andalousie, a pris la parole aujourd’hui devant de nombreux journalistes pour expliquer, plus au fond que fait jusque là, son choix et celui de son équipe de démissionner du parti tout en se donnant pour mission de se confor

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à International