À la tête d’une coalition militaire sunnite, le nouveau roi d’Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, s’est lancé dans une opération militaire à haut risque au Yémen...Àl’heure où les USA et l’Iran semblent parvenir à un accord sur le nucléaire, il veut ainsi réaffirmer le rôle clef de son...

International

Les élections du 29 septembre 2019 ont désigné deux nets vainqueurs. D’une part le Parti conservateur (ÖVP : Parti populaire autrichien) avec 37,5 % des voix et d’autre part le Parti vert (Grüne Partei) avec 14 % (+ 10,1 %).

L’une des caractéristiques les plus frappantes de la première année du gouvernement de Jair Bolsonaro a été sa politique « anti-environnementale », qui s’est d’ailleurs exprimée dans la presse internationale suite aux propos insensés tenus par le président de la République et son m
Dans un climat de tension croissante au sein d’un parlement très fragmenté (avec 10 groupes parlementaires et 22 partis), le leader du PSOE, Pedro Sánchez, a réussi, grâce à un second vote très serré (167 voix contre 165 et 18 abstentions) à être investi [le 7 janvier] comme présid
Samedi 11 janvier, deux manifestations se sont tenues en Pays basque, une au nord à Bayonne avec 10 000 personnes, une au sud à Bilbao avec 70 000 personnes environ. 
Sept mois après son déclenchement, le mouvement pour la défense et l’extension des droits démocratiques à Hong Kong se poursuit. 
Dans les jours qui ont précédé le 12 décembre, à Paris, à New York et même à Montréal avec - 13°C, les Algériens se sont organisés devant les bureaux de vote pour sensibiliser les électeurs pour ne pas cautionner la mascarade électorale.
Jean-François Le Dizès, militant internationaliste bien connu à Grenoble s’est rendu en Algérie fin décembre, afin d’aller discuter avec des Algériennes et des Algériens de l’immense mobilisation en cours.
Emblématique des conditions de la classe ouvrière d’Inde, l’année 2020 a débuté par un incendie meurtrier dans une usine de Delhi dont le gouvernement refuse de donner le nombre de victimes.
En décembre, le BJP a adopté un amendement à la loi sur la citoyenneté garantissant la nationalité aux réfugiés d’Afghanistan, du Pakistan et du Bangladesh, à l’exception des musulmanEs.
Après la partition, c’est-à-dire l’exode de plus de 10 millions de personnes, les violences diminuent provisoirement.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à International