À la tête d’une coalition militaire sunnite, le nouveau roi d’Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, s’est lancé dans une opération militaire à haut risque au Yémen...Àl’heure où les USA et l’Iran semblent parvenir à un accord sur le nucléaire, il veut ainsi réaffirmer le rôle clef de son...

International

Réunie le vendredi 13 avril, la commission administrative

Les journalistes du Monde, à partir des Panama Papers, ont mis à nu un nouveau scandale financier dans lequel est impliquée la multinationale française Total. Une affaire qui illustre le pillage des ressources pétrolières avec la complicité des dirigeants africains.
Dans la nuit du 13 au 14 avril, la France, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont bombardé des objectifs en Syrie, suite à de nouveaux témoignages de l’usage d’armes chimiques par le régime Assad.
En ce début d’année 2018, la révolte de nombreuses femmes iraniennes contre le port obligatoire du voile islamique est venue ajouter spectaculairement au climat de contestation, marqué par les manifestations de masse contre la vie chère et la corruption.
Une fois de plus, les gouvernements des USA, de la Grande-Bretagne et de la France se sont arrogé le droit de bombarder au Moyen-Orient.
Le vendredi 30 mars, plusieurs dizaines de milliers de PalestinienEs manifestaient, en Cisjordanie et à Gaza, pour inaugurer la « marche du Retour », une série d’initiatives qui culminera le 15 mai à l’occasion du 70e anniversaire de la Nakba, la grande expulsion des PalestinienEs
Le NPA Seine-Eure a organisé, le 30 mars, une réunion-débat consacrée à la situation en Catalogne. Après avoir exposé la situation en Catalogne à la veille du référendum, notre camarade Didier a expliqué ce qui compose et sous-tend les forces en présence.
Le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman a effectué une visite officielle de 3 jours en France, reçu en grande pompe par Emmanuel Macron.
Avec près de 50 % des voix, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán et son mouvement Fidesz sont arrivés très largement en tête des élections législatives du 9 avril.
Il y a 20 ans, quand les négociations officielles entre unionistes et nationalistes se sont conclues en avril 1998 par la signature du « Good Friday agreement » symboliquement signé le jour du déclenchement de la révolte de Pâques 1916 contre la puissance occupante, l’accord a été salué comme

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à International