Féminisme

Alors que nous terminons la quatrième semaine de confinement en France, le constat est sans appel : les violences à l’encontre des femmes sont en hausse. Ainsi, du propre aveu de la police, les
Dviolences conjugales se sont accrues de 30%.

La première grève nationale des femmes a eu lieu le 24 octobre 1975 en Islande, jour où le groupe féministe Red Stockings a appelé une grève féminine pour revendiquer l’égalité.
Les organisations féministes, de nombreux syndicats et certaines organisations politiques comme le NPA, appellent à la grève des femmes à partir de 15 h 40. Pourquoi 15 h 40 ?
Les luttes pour les droits des femmes ont été très présentes cette année : avortement, violences, précarité… Le succès de la journée du 24 novembre dernier, avec 50 000 personnes dans la rue en France et des manifestations partout dans le monde, doit nous encourager à construire le rapport de for
Alors que l’affaire Baupin était de nouveau devant les tribunaux début février1, le site de Libération publiait un « checknews » sur la
« L’affaire Baupin » est exemplaire à de nombreux égards. Tout d’abord, elle met en lumière toutes les caractéristiques des affaires de violences constamment dénoncées par les féministes. Ensuite elle soulève des questions sur les évolutions législatives et sociales.
Une série de conférences, prétendument sur la bioéthique, était organisée dans 120 villes de France par Alliance Vita (association catho d’extrême droite), dont Grenoble, où une importante mobilisation s’est organisée.
Retour sur l'année 2018, qui aura confirmé deux choses : la tendance mondiale au développement des luttes féministes par en bas et la multiplication des remises en cause directes et indirectes par les États des droits des femmes et des LGBTI
L’organisation internationale du travail (OIT) vient de publier un rapport sur les salaires dans le monde. En 2017, la croissance des salaires est tombée à son rythme le plus bas depuis 2008, et reste bien inférieure aux niveaux atteints avant la crise financière mondiale.
Le mouvement féministe connaît un renouveau sur la scène internationale, en particulier en Amérique latine mais aussi en Europe, caractérisé par son auto-organisation (assemblées générales de quartiers et de ville) et ses moyens d’action, notamment la grève.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Féminisme