Féminisme

Depuis plusieurs années, les femmes sont partout dans le monde en première ligne des mobilisations : de l’Argentine à l’Inde, de la Pologne aux États-Unis, de l’Afrique du Sud aux femmes Gilets jaunes en France, elles représentent une force considérable dans la lutte pour les intérêts des plus op

Le 7 mai, l’Union des étudiantEs de Toulouse (UET) annonçait, par un communiqué de presse, la suspension de deux professeurs de l’université Toulouse le Mirail pour des faits de harcèlement sexuel et moral contre des étudiantes.
Jeudi 11 avril, la commission féministe du NPA organisait, avec la librairie La Brèche, une rencontre avec Tithi Bhattacharya, militante étatsunienne, organisatrice de la grève internationale des femmes et co-autrice du Manifeste Féminisme pour les 99 %.
Retour sur la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, avec une mobilisation internationale qui s’amplifie. 
Le 8 mars dernier, une vague féministe a secoué la politique réactionnaire de l’État espagnol, dépassant toutes les attentes : un tiers des travailleurEs du pays, femmes comme hommes, soit 6 millions de manifestantEs dans près de 200 villes.
Si le premier lieu des violences envers les femmes reste le foyer, une série d’événements récents a mis en lumière l’ampleur des phénomènes de violences au travail.
La première grève nationale des femmes a eu lieu le 24 octobre 1975 en Islande, jour où le groupe féministe Red Stockings a appelé une grève féminine pour revendiquer l’égalité.
Les organisations féministes, de nombreux syndicats et certaines organisations politiques comme le NPA, appellent à la grève des femmes à partir de 15 h 40. Pourquoi 15 h 40 ?

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Féminisme