La science fait partie de la culture nécessaire à la compréhension de ce monde que nous voulons changer. Cette tradition du mouvement ouvrier s’est estompée, notamment au NPA. Ce dossier vise à apporter quelques éléments pour combler un oubli et susciter la réflexion.Le rapport à la science des...

Culture

Les grands festivals de l’été (Jazz in Marciac, Jazz à Vienne, Jazz au Phare de Ré) restent annulés tandis que le temple parisien du New Morning ne pourra reprendre sa programmation qu’en septembre. Heureusement, les petits clubs reprennent enfin leurs activités.

« Reste-t-il des grizzlys – ne serait-ce qu’un seul – dans les San Juan ? » (une chaîne de montagnes du Colorado) : c’est autour de cette question que Rick Bass construit son ouvrage les Derniers Grizzlys1.
Alors qu’il se produisait à Port-Leucate dans le cadre de l’université d’été du NPA, Saïdou, MC principal du groupe ZEP, a pris le temps de répondre à nos questions.

 
A la suite de l’élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, un concert donnait à entendre ce que serait la bande son de son quinquennat : Enrico Macias, Mireille Mathieu ou encore Gilbert Montagné. Le président nouvellement élu dînait avec Johnny Halliday et Doc Gynéco.
En 1964, John Lennon adresse du haut de Buckingham Palace un salut nazi à la foule venue l’acclamer. Les Stones, Lou Reed...
 
Le rap, une des disciplines du hip-hop, est avant tout un genre artistique. Mais au vu des ses origines, on a toujours tendance à lui demander des comptes.
L’importance symbolique des figurations féminines à la fin du paléolithique, tel est le sujet neuf qu’aborde l’exposition « Mille et une femmes de la fin des temps glaciaires », visible jusqu’au 17 septembre au musée national de préhistoire des Eyzies (Dordogne).
Journaliste de presse écrite et de radio, l’auteur, un temps proche de Michel Rocard, a livré des analyses à Terra Nova, le « think tank de la deuxième gauche », mais a aussi travaillé pour diverses ambassades françaises à l’étranger.
À Paris, le Jeu de Paume* présente jusqu’au 25 septembre une large sélection des photographies de Claude Cahun, illustrant à la fois la « subversion des genres » et l’usage révolutionnaire de « l’action indirecte » dont cette artiste surréaliste fut une pionnière.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Culture