Antiracisme

Département frontalier de l’État espagnol et d’Andorre, l’Ariège a de tout temps été un territoire de brassage de populations d’origines diverses.

Sur douze sites, des travailleur/ses sans-papier se sont mis en grève ce mardi 1er octobre, pour obtenir des régularisations.
Le gouvernement a chargé des inspecteurs de l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales ) et de l’IGF (Inspection générale des finances ) d’une mission proposant une remise en cause de l’Aide médicale d’État (AME).
Qu’on se le dise : l’offensive raciste macronienne de rentrée est en marche ! Cette écœurante opération n’est pas une nouveauté. Elle est même la énième du genre et pas la plus vaste, Sarkozy ayant battu tous les records en son temps.
Le 18 septembre, l’Assemblée nationale (après le Sénat) a voté majoritairement et sans état d’âme la ratification d’«un accord européen de coopération en matière de partenariat et de développement » entre l’Union européenne (UE) et l’Afghanistan dont le but principal (article 28) est d’expuls
Depuis le début de l’été, un bidonville de personnes réfugié-e-s et sans papiers a vu le jour dans un parc de la ville, aux abords d’un camping 3 étoiles.
Du point de vue des « problèmes liés à l’immigration » (comme ils disent…), la situation dans les villes de province est plus « soutenable » que dans les grandes agglomérations.
A l’appel des jeunes migrantEs en lutte, des travailleurEs sociaux de l’ADATE en grève et les associations DAL 38, RESF, LDH 38, CIMADE, CISEM, SOLIDAIRES, CGT éducation, etc...
« On a le droit d’être islamophobe ». La « petite phrase » du philosophe Henri Peña-Ruiz, invité lors des Amfis d’été de la FI, fin août à Toulouse, n’a pas manqué de faire réagir nombre de militantEs et collectifs antiracistes. À juste titre.
Samedi 7 septembre, 350 personnes ont manifesté leur colère pour que l’accueil des migrantEs dans la région ne se résume pas à devoir survivre dans la rue.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Antiracisme