commerce

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Comme cela arrive le plus souvent, c’est par une hausse du cours de l’action de plus de 4 % que la Bourse a immédiatement apporté son soutien à la restructuration de Carrefour (350 000 salariéEs dans 35 pays dont 115 000 en France), annoncée dans la presse le 22 janvier.

C’est en se faufilant entre Jaguar, Mercédès et autres voitures de très haut de gamme qu’Olivier Besancenot s’est rendu avenue Hoche, soutenir les salariéEs de l’hôtel Royal Monceau en grève depuis deux semaines.
Le 24 septembre dernier, la Cour de cassation a confirmé l’interdiction faite au magasin Sephora des Champs-Élysées de faire travailler des salariéEs après 21 h.
Outre-Rhin, la pression monte sur Amazon. Trois jours de grève ont eu lieu la semaine dernière dans cette société solidement implantée dans le pays, avec un chiffre d’affaires annuel de neuf milliards d’euros et 9 000 salariéEs...
Le 22 septembre dernier était signé un accord de fin de conflit au Park Hyatt hôtel Vendôme, suivi, le 25, d’un autre à celui de Madeleine.
Le 24 juin, ce sont près de 600 salariéEs des grands magasins parisiens et des commerces environnants qui se sont rassemblés rue Caumartin, à l’appel du CLIC-P et de plusieurs syndicats du BHV, des Galeries Lafayette et du Printemps.
« Work hard, have fun, make history » (« travailler dur, s’amuser, écrire l’histoire ») : tel est le slogan d’Amazon, la célèbre enseigne de commerce sur internet implantée en France depuis 2000.
Manifestation insolite, jeudi 6 juin, dans les beaux quartiers, entre la rue de la Paix et la place de la Concorde... Une centaine d’employéEs de quelques palaces parisiens défilent avec drapeaux de la CGT et de la CNT entre l’hôtel Park Hyatt Paris Vendôme et le Crillon.
À Uzès (30), à la fin de nombreux contrats précaires, trois intérimaires d’Haribo – Jimmy, Sylvain et Jilali – ont décidé d’attaquer la direction de l’usine devant les prud’hommes de Nîmes en 2013. 
Vendredi 4 avril, le Conseil constitutionnel, saisi par le parfumeur Sephora, a déclaré conforme à la Constitution la loi relative au travail de nuit.

Pages

S'abonner à commerce