Hebdo Tout est à nous ! 109 (30/06/11)

C’est par ces mots de Philippe Poutou que se termine l’article de Libération du mardi 28 juin qui lui est consacré, intitulé : Philippe Poutou, un ouvrier pour relancer la machine.
Position A
Une campagne de tout le parti, pour se tourner vers l’extérieur !
Le rapport de forces entre les classes issu de la Seconde Guerre mondiale a débouché sur un compromis avec les représentants attitrés de la classe ouvrière (PCF et CGT), les compensations légitimant leur acceptation du maintien du système en place.
Le 15 avril, l’UMP lance son « grand débat sur la laïcité ». Parmi les mesures annoncées figure l’interdiction pour les accompagnateurs de sorties scolaires du port de signes religieux ostensibles, c’est-à-dire, en clair, l’interdiction des sorties pour les mères portant un foulard.
Le succès populaire de la marche parisienne des fiertés lesbiennes, gays, bi, trans (LGBT) ne s’est pas démenti cette année. Avec prés de 500 000 participantEs, cette manifestation demeure une des plus massives du mouvement social.
Le 27 juin, près de 1 500 travailleurEs de la RATP ont de nouveau envahi le siège de Paris-Bercy dans l’unité syndicale.
La dernière semaine a été riche en événements au Pays basque.
Nous avons eu droit à Saint-Denis à une illustration de la politique du préfet Lambert : dans le 93, la police impose son contrôle du terrain.
Le 24 juin, le NPA de l’Oise organisait, à Beauvais, une réunion publique « Sortir du nucléaire », avec Claude Kaiser de la Commission écologie du NPA.

Pages

S'abonner à Hebdo Tout est à nous ! 109 (30/06/11)