violences sexistes

Harvey Weinstein, le producteur américain, a été reconnu, lundi 24 février, coupable d’agression sexuelle avec violence et de viol au troisième degré (c'est-à-dire, selon la loi étatsunienne, sans consentement mais sans violence physique) par un tribunal de New York.

Face à la vague de témoignages de viol et d’agression, le gouvernement répond par des campagnes publicitaires et un projet de loi contre le harcèlement de rue, qui est un écran de fumée et un prétexte pour accroître la présence des forces de police 
Les violences sexistes se retrouvent dans toutes les sphères de la société et dans l’ensemble des classes et groupes sociaux.
Le 25 novembre aura lieu la Journée Internationale contre les violences faites aux femmes, le mouvement Non Una Di Meno (Pas Une de Moins) organise une manifestation nationale à Rome
Après le succès du rassemblement MeToo du 29 octobre qui a réuni près de 2000 personnes à République à Paris, des militantes du mouvement MeToo, des militantes de l’association « En Avant Tout(e)s » et la commission féministe Île-de-France du NPA ont décidé d’appeler à une AG pour prolonger les d
Le dimanche 5 novembre est parue dans le JDD une tribune1 réclamant un plan d’urgence contre les violences et une pétition contre les violences fait
L’affaire Weinstein a été un déclencheur pour libérer la parole des femmes qui se sont mises à raconter les violences dont elles ont été victimes avec les hashtags #BalanceTonPorc et #MeToo… Mais pour mettre fin aux violences il ne suffira pas de les visibiliser sur internet même si c’est une
L’affaire Weinstein aura créé un véritable buzz médiatique qui en France est en train de se transformer pour devenir une initiative de rue et militante.
Dans la foulée de l’affaire Weinstein, dont nous vous parlions hier, un hashtag a fait son apparition sur Twitter le vendredi 13 octobre, lancé par la journaliste Sandra Muller : #balancetonpo
Il en fallait bien un pour défendre le producteur étatsunien coupable de viols, d’agressions et de harcèlement avec une liste de victimes qui ne cesse de s’allonger. Un autre agresseur s’est ainsi senti obligé de se solidariser à demi-mots.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à violences sexistes