vaccins

L’épidémie est en train de se calmer en France.

En cette période de soldes, le gouvernement tente de revendre à d’autres pays le stock de vaccins inutilisés. La gestion gouvernementale de cette grippe a été une très belle opération pour Sanofi-Pasteur, GSK, Novartis et Baxter.
Fallait-il que l’État français commande 94 millions de doses de vaccins contre le virus H1N1 ? Tout dépend de quel côté on se place. Pour les laboratoires qui fabriquent le vaccin, ce fut l’affaire du siècle !
Chaque journal télévisé apporte à la rubrique «grippe H1N1» son lot d’images.
D’un coté, des reportages dramatisant les cas graves, bien réels, mais peu nombreux, de personnes ayant développé des complications nécessitant des soins lourds et prolongés.
Vaccination de masse ou vaccination ciblée des personnes fragilisées? La décision de vacciner toute la population française a été prise sous la pression d’experts financés à 100% par l’industrie de la vaccination.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à vaccins