vaccins

30% des FrançaisEs sont méfiants face aux vaccinations. En décrétant que les vaccins ne se discutent pas, en choisissant l’obligation vaccinale et non de renouer les fils de la confiance perdue, Marisol Touraine, puis Agnès Buzyn, ont offert un boulevard aux anti-vaccins. 

Chaque journal télévisé apporte à la rubrique «grippe H1N1» son lot d’images.
D’un coté, des reportages dramatisant les cas graves, bien réels, mais peu nombreux, de personnes ayant développé des complications nécessitant des soins lourds et prolongés.
Vaccination de masse ou vaccination ciblée des personnes fragilisées? La décision de vacciner toute la population française a été prise sous la pression d’experts financés à 100% par l’industrie de la vaccination.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à vaccins